Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
16 mai 2014 5 16 /05 /mai /2014 14:48

J'ai pris le téléphone...

 

J'ai composé le numéro....

 

Je n'ai pas eu le temps de raccrocher....

 

La secrétaire a pris mes coordonnées....

 

Un rendez-vous est pris...

 

La première étape est passée...

 

J'ai mis plus d'un an et demi à le faire....

 

 

Seconde étape: le mercredi 28 mai 2014 (gloups je ne m'attendais pas à ce que ce soit si rapide...)

 

Trouver le courage d'y aller maintenant... Et là je n'ai pas un an et demi pour le faire....

 

Trouver une excuse pour faire garder les enfants et avoir une voiture à prêter sans dévoiler la nature de mon absence ce jour-là.... (pfff dernier rendez-vous possible à 16h, mon homme ne pourra pas m'accompagner, c'est l'heure à laquelle il quitte sa formation)

 

Mettre l'homme dans la confidence puisque lui n'attendait que ça, que j'appelle...

 

Un déclic ce midi avec mon fils...

 

Le faire pour lui, pour ma fille et mon mari.... Pour moi aussi mais surtout pour eux....

 

Je me hais ! Je veux redevenir celle d'avant... Celle qui ne gueule pas à longueur de temps comme une folle, oui GUEULER et non pas crier.... Ne plus être à vif sans arrêt, retouver un brin de patience, de gentilesse, de calme....  Ne plus me déchaîner comme une furie pour sortir une colère non justifiée... Je veux que ça s'arrête.... Ce rendez-vous je n'y crois pas, je ne vois pas en quoi il m'aidera...mais au moins j'aurais essayé...

 

Sortir la tête de l'eau et rendre la vie plus douce à ma famille, ne plus leur faire peur....

 

Je me hais

Repost 0
Published by Luciole
commenter cet article
12 mai 2014 1 12 /05 /mai /2014 14:57

 

Attention âmes sensibles !!!!!!!!!!! Ceux qui tombent rien qu'à la vue du sang, ne lisait pas cet article et surtout ne regardez pas les photos !!!!!!! (Ce n'est pas du pur et dur trash mais je préviens quand mmême !!!)

 

J'ai jamais eu de chance, pour tout.... Je tire le mauvais numéro à chaque fois... C'est pour cela que je n'essaye même pas de jouer au loto, je peux rêver !

 

Dès qu'il faut que dans un lot il y a un article défectueux, qui se le verra attribué? Bien sûr c'est bibi !!!

Réserver une place pour quelque chose: trop tard à chaque fois !

Commander quelque chose: artcile épuisé ...

 

Vous l'aurez compris j'ai la poisse....

 

En plus de tout cela il m'arrive des trucs de dingue aussi et c'est ainsi qu'un jour mon médecin traitant à dû aller au scalpel sur mon pied droit (rien que de l'écrire je ressens encore une douleur) ...

 

Cela s'est passé il y a plusieurs années, bien avant ma première grossesse.

Depuis un certain moment je ressentais une gêne à mon pied et une petite boule violette était apparue... J'ai crû à un bouton au départ qui ne guerrissait pas... Mais au bout de quelques mois je me suis décidé d'aller le montrer à mon médecin.

 

Celui-ci n' pas sû me dire de quoi il s'agissait... Cependant, il m'a demandé de reprendre rendez-vous avec lui pour enlever ce "truc" et le faire analyser. Sur le coup il pensait et avait peur que ce ne soit un grain de beauté....

 

Il m'avait expliqué qu'il allait faire une petite intervention, qu'il endormirait la zone et irait au scalpel pour m'enlever tout ça... Je ne faisais pas la fière! Mon chéri a dû venir avec moi tellement j'avais peur...

 

Heureusement que mon cher et tendre était à mes côtés à me tenir la main car je tremblais et j'avais des sueurs avant même que le médecin ne touche mon pied. J'étais allongée et je n'ai pas voulu un seul instant regarder autre chose que le plafond ou le visage de mon homme qui lui au contraire observait le médecin.

 

Petite piqûre pour endormir.... Le médecin me demande si je sens encore quelque chose... Je crie "aïe", oui je sentais encore quelque chose sans savoir ce qu'il venait de me faire... Il s'est excusé en disant que le produit n'avait pas agit assez vite, il a attendu un peu et m'a reposé la question... Cette fois-là c'était bon.... J'ai sû après que dès le premier essai il m'avait déjà ouverte.... Beurkk j'en ai encore des frissons... Mon homme m'a décrit plus tard ce qu'il avait vu: le médecin a écarté là où il m'avait ouvert et a commencé à gratter.... Me sentant mal j'ai demandé à mon chéri de ne pas m'en dire plus même si tout était fini....

 

Ma boule avait disparu mais aussi un bout de chair, je reste marqué à vie sur mon pied, petite marque qu'on ne remarque peut-être pas mais que moi je vois comme le nez au milieu de la figure, et l'été quand j'ai chaud ça se voit plus car je deviens rouge à cet endroit et on voit qu'il manque un peu de ma chair... So glamour !!!!!! Moi qui aimait mes pieds !!!! La boule n'est jamais revenue mais de temps en temps, je ressens encore une petite douleur ou un petit picotement...

 

Les analyses n'ont pas été alarmistes, pas de grain de beauté, cependant c'était écrit que c'était un "élément non identifié"... La classe, on retrouve des drôles de truc dans mon pied et je ne sais absolument pas comment ça a pû se loger là !!!!!!

L'affaire était classée...

 

Le lendemain je suis allée travailler en clopinant un peu, se faire charcuter, même si peu que cela, ce n'est pas sans douleur... J'ai senti toute la journée que ça me piquait.... Le médecin avait refermé non pas avec des fils mais ces trucs blancs, ah flûte je n'arrive plus à resortir le nom... Vous voyez???

Le soir en enlevant mes chaussures je découvrais ça ::

 

IMGP2988.JPG

 

Et oui, ça n'aurait pas été marrant si je n'avais pas repisser le sang... Mais pas d'arrêt donc j'ai continué à aller bosser en clopinant quelques jours et en essayant de ne pas serrer ma chaussure et en l'enlevant discrétos sous le bureau quand je pouvais...

 

Au jour d'aujourd'hui je ne peux plus mettre toutes les chaussures que je veux. Je reste sensible à cet endroit et je ne supporte plus le frottement... Les belles chaussures d'été avec les supers lanières qui partent dans tous les sens ce n'est plus pour moi par exemple....

 

Et vous, il vous arrive des trucs aussi con que ça et surtout qui reste sans explication mais qui laisse une marque???

Il n'y a qu'à moi que cela pouvait arriver!

 

Ps: Les trucs blancs ça s'appelle comment déjà? Là sur la photo ci dessous ils n'étaient plus très blanc.... Allez je vais m'évanouir et vous avez droit de me traiter pour ceux qui sont sensibles... Mais je vous avez prévenu !!!!

 

IMG_0041.JPG

Repost 0
Published by Luciole
commenter cet article
5 mai 2014 1 05 /05 /mai /2014 14:54

Grrrrrr..... Merci internet et ses beugs !!!!!! Je vous avez écrit un bel article qui n'a pas été publié au moment où je cliquais pour l'envoyer... Je suis verte et j'avoue avoir la flemme et surtout plus le temps de tout bien retaper, pour une fois que j'étais fière de mon écrit non baclé...

 

Je vous le refait mais certainement en moins bien et version plus courte et moins explicite:

 

Avant les vancances, j'ai reçu une invitation de la mairie pour visiter la cantine de nos enfants et partager un repas gratuit.

 

Je m'y suis inscrite, curieuse toujours, de voir où évolue mon fils et ce qu'on lui propose.

 

J'appréhendais un peu au moment de m'y rendre, mon mari ne pouvant se libérer (il est en formation depuis ce matin). J'avais peur dêtre conne toute seule au milieu des autres mamans, surtout pour manger. Les clans de mamans à la sortie des classes sont bien formés depuis des lustres et j'attends souvent seule de réccupérer mon fils sans prendre part aux bavardages des ménagères qui ne font pas l'effort de voir ailleurs que leur clan de cancans...

 

J'ai visité plusieurs salles de restauration, selon l'âge les enfants vont dans telle ou telle salle... J'ai pû assiter au début du repas de mon fils qui a été ravi de me présenter à ses camarades et qui m'a couvert de câlins.... Oublié l'épisode de la galette où là je n'étais pas la bienvenue, faute de ne pas l'avoir laissé faire le pître sous une table.

J'ai pû voir qu'il a fait l'effort de manger une fourchette de carotte rapée en entrée... Perso je n'aime pas ça non plus.

J'ai également été ravie de voir que son animatrice du jour était la fille de mon ancienne propriétaire, celle avec qui j'ai gardé un peu contact, avec qui je papote volontiers quand le hasard nous fait nous rencontrer (n'imaginez pas une jeunette, elle a au moins dix ans de plus que moi si ce n'est plus...)

 

Ensuite j'ai été convié à passer à table à mon tour, dans une autre salle, celle qu'ils appellent le self, réservé aux plus grands (à partir du CE2).

J'ai été étonné de constater que j'avais le choix entre plusieurs viandes et féculents, contrairement à ce que le menu que j'ai à la maison, annonce. J'ai pris le veau, histoire de manger différemment de chez moi (euh oui, chez nous on n'en mange jamais ça coûte un peu cher) et surtout pour avoir la même chose que mon fils car en maternelle ils n'ont pas ce choix, ils mangent bel et bien ce qui est annoncé sur le menu distribué aux parents. (Je l'apprendrais en questionnant la femme qui nous faisait visiter).

 

Je me suis mise à table avec des mamans discrètes, une des cousines de mon mari s'est mise face à moi mais elle était dans un jour où elle n'était pas décidé à me parler ni même me dire bonjour (c'est une lunatique, maintenant je n'y prête plus attention, au fil du temps je n'ai plus cherché à comprendre certaines personnes de ma belle famille).La maîtresse de mon fils s'est aussi installée près de moi, j'avais donc des têtes connues autour de moi, même si ça ne bavardait pas fort (entre mamans). Je ne me suis pas sentie seule et conne pour mon repas.

 

J'ai très bien mangé et plus que ravie de payer si peu pour une telle qualité !!! Un grand merci à ma municipalité pour cela, très axé sur les services consacrés aux enfants sans ruiner leurs parents.

 

Ensuite nous nous sommes rendus dans un autre bâtiment, qui il y a plusieurs années était en fait mon école maternelle et là où j'ai fait mon CP aussi. Aujourd'hui tout a été réaménagé pour les animations périscolaires et les temps de cantine. Ils ont pas mal de choses à disposition, les enfants évoluent dans un milieu très convial, joyeux et ils peuvent choisir ce qui leur plaît de faire, les activités ne sont pas imposées. En voaynt le toboggan dans la salle de jeux j'ai tout de suite imanginer mon fils prêt à foncer pour y aller !!! Aujourd'hui comme il y avait du soleil, ils étaient dans la cour. Je l'ai observé, il est comme son père un peu dans la lune, toujours un train de retard sur les jeux... Là ils jouaient à un deux trois soleils... En même temps il va rarement à la cantine et n'est donc pas forcément encore bien à l'aise avec tout le monde et ne connaît pas les jeux de ce genre.

 

Ma visite de la cantine était donc un agréable moment, j'ai mangé correctement et même mieux que ce que je m'attendais.

De plus, cela m'a permis de voir un peu de monde, même si ça ne bavardait pas fort. J'essayais de trouver une conversation à lancer, ce qui n'est pas mon genre à la base, pour dire de ne pas manger dans le silence complet ou même suivre bêtement notre guide. Je pense que maintenant les sourires légers échangés à la sortie des classes seront plus sincères avec ces mamans avec en souvenir ce repas partagé. Du moins ça sera mon cas.

 

Et vous, avez-vous eu le loisir de visiter et surtout manger comme votre enfant à sa cantine? Etes-vous satisfait des services qu'on propose à vos enfants?

Repost 0
Published by Luciole
commenter cet article
2 mai 2014 5 02 /05 /mai /2014 14:41

S'il y a bien une chose qui m'énerve depuis un certain moment, en me donnant l'envie d'être grossière dès que je dois décrocher ce saleté de téléphone fixe, ce sont les appels intempestifs pour tout et n'importe quoi, en somme le démarcharge par téléphone...

 

Ce qui m'agace surtout c'est l'heure à laquelle ils appellent !!! Rien qu'aujourd'hui à 8h ça commençait déjà... Je l'ai eu mauvaise!!!! J'étais levée, sur le point de partir faire mes courses, mais le reste de la semaine à cette heure là j'étais encore dans mon lit ainsi que mes enfants....  Réveillée comme ça par le téléphone pour une connerie je déteste!

 

Ils ont le chique aussi pour appeler à 8 ou 9 heures du soir.... Horaire où on est tous cencé être chez soi !!! J'ai envie de leur hurler qu'à 9 heures ça fait flipper car le premier truc que tu penses en entendant le téléphone c'est que c'est pas normal à cette heure là , il y a un problème pour quelqu'un dans la famille....  Idem quand ça sonne tôt le matin d'ailleurs... Mais qu'en plus mes gosses sont couchés et sur le point de dormir !! Après mon fils me saoule pour savoir qui a appelé!!!

Sinon, ça sonne exactement pile poil quand mes gosses sont en sieste et bien sûr si tu décroches pas, ça insiste, plusieurs fois d'affilé en plus !!!! Ne parlons pas du midi !!!!!!!!!

Le truc nouveau aussi c'est que parfois ce sont des 09.... Et là tu décroches en te disant que c'est peut-être important car d'habitude c'est un numéro caché ou tout bizarre (vous avez déjà eu le  00 00 00 00 00 ?) ....

 

Bien souvent excédée je décroche et raccroche aussi sec quand ça fait la dixième fois de la journée que je dis que je ne suis pas intéressée....  Et quand je lâche un "allo", je ne comprends jamais la personne au bout du fil à l'autre bout du monde qui parle à peine le français !!!! Et en plus on écorche mon nom à chaque fois !!!!

 

Je ne sais pas comment faire pour arrêter ce genre de démarcharge! Je ne donne jamais mon téléphone fixe ... Je ne sais pas comment mon numéro s'est retrouvé dans le merdier des listes que les démarcheurs se refilent !!!!

J'en ai marre de dire que leur cuisine, leur rénovation toiture ou leur mutuelle ne m'intéresse pas!

 

Une fois aux informations télévisées ils avaient fait un sujet concernant ce genre de situation qui vire au harcélement à la longue... Il y avait une démarche possible à faire pour stopper tout cela, mais n'étant pas assez attentive à l'époque je ne me souviens donc plus du tout comment faire et si c'est toujours possible... A part débrancher le téléphone et du coup râté de vrais appels de la famille ou vraiment important, je râge !!!

 

Quelqu'un d'entre vous, chers lecteurs, aurait-il la solution pour me rendre la vie plus gaie sans être dérangée pour de la m****e !!!!! ????????????? Est-ce que cela vous nuit aussi ou bien êtes vous tranquille de côté là?

Repost 0
Published by Luciole
commenter cet article
29 avril 2014 2 29 /04 /avril /2014 12:54

J'ai deux anfants. Rapprochés. Très rapprochés. L'époque où je ne m'occupais que de mon fils, mon aîné, me semble très loin et presque irréel, tellement j'ai l'impression d'avoir toujours eu mes deux enfants depuis que je suis maman.

 

Je me souviens de ma relation calme et sereine les 20 premiers mois avec mon fils, jusqu'à la naissance de sa soeur... Peur de ne pas aimer ce second enfant, tellement j'aimais mon fils et que cette période entre 14 et 2 ans, est une période où je me sens en harmonie totale avec mon enfant.... C'est ce que je vis acutuellement avec ma fille, elle a 21 mois.

 

J'aime mes deux enfants, je ne pourrais pas choisir entre l'un ou l'autre....  Certes je suis plus sereine avec ma fille qu'avec mon fils qui est en rebellion.... L'âge y est pour beaucoup... Je crie, je m'énerve facilement.... Je suis pas marrante non plus pour lui mais aussi pour ma fille qui m'a toujours connue comme ça la pauvre, contrairement à son frère...

 

Deux enfants, mine de rien, c'est du sport, tout en double !!!!!! Etant en bas-âge tous les deux, je n'arrête jamais, même si mon fils commence à devenir autonome, sans que je l'y pousse forcément, il a toujours eu le réflexe (même quand j'étais enceinte, qu'il n'avait que 17 mois, il mettait le linge dans la machine sans que je le demande, juste à savoir et voir que je n'avais pas le droit de faire trop d'effort) d'aider de bon coeur et de vouloir apprendre à faire bien et mieux.

 

Actuellement ce sont les vacances. Nous entamons la deuxième semaine déjà... On reprend des forces, nous dormons jusque 8h30 le matin, ça fait du bien !!!!

Là n'est pas le sujet...

Ma mère avait promis à mon fils qu'il pourrait aller dormir chez elle une nuit pendant les vacances. Elle avait testé aux dernières vacances, ça s'était bien passé, une nuit correcte (première fois qu'il ne dormait pas dans son lit et sans nous) sans qu'il me réclame, mais il était assez turbulent et électrique... Mes parents me l'avaient ramené le lendemain midi au lieu de la fin de journée tellement il était survolté.

Cette fois-ci je ne l'ai pas vu pendant 24 heures entières... Une nuit correcte et il a fait plein de choses avec mes parents, piscine, bateau..... sans être survolté!!! Mes parents ont mieux apprécié. Je pense que la fois d'avant c'était à cause d'un traitement qu'il prenait pour son angine, la pharmacienne m'avait prévenu que ça énervait les enfants. Il est déjà un peu 1000 volts à la base, alors imaginez avec un médoc qui énerve encore plus....

 

J'ai donc passé le week-end avec un seul enfant: ma fille.... Ce fût étrange. Calme. Je tournais en rond, un seul enfant à gérer c'est trop rapide et facile quand on a dû le faire avec deux... Là où je devais me sentir dépassé avant quand je n'avais que mon fils, je sens que j'ai évolué, que j'ai l'expérience. Du coup plus de temps pour moi. Un enfant qui joue seul c'est calme !!!!!!!!!!! Pas de cris ni de course poursuite dans la maison... Ce que je vivais avec mon fils il y a deux ans. Sensation étrange de revivre ça !! Cela m'a fait du bien et à la fois je n'ai pas sû en profiter, ni profiter un peu plus de mon tête à tête avec ma fille.

 

Aujourd'hui, il me manque de nouveau un enfant. Ma soeur a émis le souhait plus d'une fois d'avoir ma fille avec elle le temps d'une journée. Je ne disais pas non mais je ne relançais pas. Et puis hier elle a de nouveau demandé et m'a dit qu'"elle venait me la prendre ce matin. Je ne sais pas encore quand je la réccupère. J'ai eu un peu de mal. Mon bébé, ma petite dernière. J'ai toujours eu du mal à laisser mes enfants. J'ai appris à laisser mon fils, il faut que j'apprenne à faire pareil pour ma fille. Cela sera son premier repas sans moi. Je me retiens d'envahir ma soeur de message.

 

Je suis donc en tête à tête avec mon 1000 volts. Nous avons pris notre repas du midi à deux, sans que j'ai la petite soeur a veillé et a aidé à manger proprement.

Ce fût agréable. Un réel changement. Pas de prise de tête, je n'ai pas crié une seule fois. Nous avons même eu un fou rire à deux. Comme il est bon de retrouver cette complicité, pas perdue car on ne se fait pas que la guerre, mais là il n'y avait pas de petite soeur pour rire avec nous ou bien nous interrompre dans une discussion.

Au moment où je vous écrit, il joue tranquillement derrière moi. C'est calme.

 

Mes deux enfants savent jouer tranquillement mais il faut toujours qu'avant ils courrent à deux dans toute la maison en riant comme des dingues et en poussant leur cri de jeu..... C'est plein de vie tout ça et c'est normal. Mais moi tendue comme je le suis depuis des mois, je n'accepte pas toujours autant de bruit alors que c'est légitime de leur part. Le problème c'est moi, pas mes petits.  Là n'est pas encore le sujet.

 

Un enfant sur deux.... Je vois la différence.... Aurais-je évoluer de la même manière si ma fille était née une année plus tard? Ma relation serait-elle différente avec mon fils? Aucun regret cependant d'avoir eu une grossesse surprise et de l'avoir mené à terme....

Je me rends compte que je m'ennuie pas mal en fait quand je n'ai pas mes enfants, ou bien même quand il n'en manque qu'un.... Sur le moment j'ai un trou que je n'arrive pas à combler.... et donc je n'arrive pas à enfin profiter d'un temps pour moi.

 

Hâte de retrouver ma louloutte mais en même temps envie de profiter aussi de la présence que de mon fils.

 

Et vous, pour ceux qui ont plusieurs enfants, vous est-il arrivé de n'en avoir qu'un sur les deux à la maison? Avez-vous senti la différence? En l'appréciant ou en ayant quand même un manque, ou les deux?

 

Je me rends compte qu'en fait j'ai peur d'être une mauvaise mère constamment et que j'ai du mal à les lâcher pour pouvoir recharger mes batteries.  Et puis j'ai tellement crû ne jamais pouvoir en avoir que je me suis autopersuadée que je devais assumer et ne pas décharger même quand je suis fatiguée ou juste histoire de chenger d'air et de routine. Comme si on allait me les reprendre si je ne suis pas avec eux une journée... Comprenez-vous ce que j'essaye de dire....

 

Bon je vous laisse sur ces mots, je vais aller lire une histoire avec mon fils avant sa sieste, une plus longue que d'habitude car je ne dois pas m'occuper de sa soeur aussi en même temps...

 

Ps: Mes enfants s'ennuient l'un de l'autre! Quand mon fils n'était pas là, ma fille disait sans cesse "frère?" et cherchait dans la maison. Aujourd'hui c'est mon fils qui me dit "elle est où ma petite soeur, elle revient quand? "

Repost 0
Published by Luciole
commenter cet article
26 avril 2014 6 26 /04 /avril /2014 11:53

Cela fait des jours, des semaines que j'hésite à poster ce genre d'article.... Et au moment où j'écris je ne sais toujours pas si j'oserais cliquer sur "publier".

 

Je ne m'épanche jamais sur le côté très intime de ma vie.... Je parle de mes colères, mes soucis, mes enfants, mon quotidien, mais je passe sous silence mon intimité, ou plutôt l'intimité de mon couple...

 

Pervers ou curieux de lire des choses croustillantes, passez votre chemin, vous serez déçus... Tracas féminin seront de mise....

 

Pourquoi étaler cela ici ??? Je pourrais en rougir en vous voyant lire, pas de plaisir mais un peu de honte... Sujet un peu délicat... Mais le but profond est de trouver peut-être une solution ou une aide de quelqu'un ayant peut-être eu ce soucis....

 

Commençons par le début....

 

Début de notre couple c'est youpi tralalala, les câlins capruleux c'est tous les jours où dès qu'on se voit, on s'éclate bien... Comme tous les couples qui se découvrent... Dès le premier soir j'étais prête à me jeter sur lui, tellement j'en avais envie, il a sû dire non gentiment même s'il en crevait d'envie aussi... Wé il voulait pas que je finisse par croire qu'il ne voulait que ça au final avec moi....Trop choupi mon amoureux !!!! On a tenu même pas une semaine....

 

Puis on se met en appart, encore mieux pour s'amuser à deux....

Ensuite, la routine, on devient moins fou fou mais nous gardons un bon rythme...

 

Je tombe enceinte de notre premier enfant, les hormones se déchaînent, dans le bon sens....  Comme si on revenait au début....

J'accouche... Petite déchirure donc des points, mais je m'en remets vite... Nous ne reprenons pas la chose trop vite, lui par respect et moi par fatigue et un peu d'appréhension... Puis on se relance tout doucement, et nous reprenons notre vie de couple quand le soir tombe et que bébé dort... Bon ok même la journée parfois, pour dire c'est un après-midi que ma fille a été conçue, mais toujours pendant que bébé dort ou qu'il est gardé, jamais devant lui !! C'était unanime... Nous n'avions qu'une chambre... Le canapé a dégusté....

 

Je tombe enceinte une seconde fois, grossesse un peu plus difficile et surprise... En même temps je n'étais plus sous pilule non plus et j'avais pas mal d'envie (javais essayé plusieurs pilules mais qui ne me convenaient pas, j'étais constamment réglée).... La nature fait bien les choses il paraît !!! J'avais repris tout de même la pilule après la naissance de mon fils avec l'intention de l'arrêter à son premier anniversaire et faire attention jusqu'à son second anniversaire pour retenter l'aventure... Comme cette première grossesse avait été un peu aidé médicalement à intervenir, j'avais peur que mon corps reprenne ses vieilles habitudes, d'où la grossesse surprise, comme le dit encore ma mère, une fois que la machine est lancée, c'est plus facile par la suite... Mouais.... Pour le coup ce fût le cas à mon insue... Bref...

 

Second accouchement... Episio...Râtée... Un boucher qui me recoud... Des problèmes post accouchement... Infection, antibiotique de mise, les fils qui lâchent.... J'osais même plus aller faire pipi, ce fût une période difficile et j'ai eu un peu de mal à m'en remettre physiquement... Puis c'est rentré dans l'ordre, mise à part qu'aujourd'hui, presque deux ans après je suis génée par la cicatrice... Les fils ayant lâché la cicatrisation s'est mal faite... Je la sens, elle me gêne et parfois me fait mal... Selon ma gynéco, soit je choisis de me refaire couper au niveau de la cicatrice pour être mieux recousue, soit j'attends de faire un troisième enfant et demander qu'on me fasse d'office l'épisio même si j'en ai pas besoin pour accoucher, histoire de bien refaire tout ça....

Les deux options ne me conviennent pas.... Je ne vais pas faire un autre enfant, juste pour retrouver une partie intime en meilleure apparence, ni même le courage de me faire faire une intervention exprès pour ça, sans devoir accoucher.... Vous voyez, il n'y a pas que les mamans qui ont eu une césarienne qui peuvent avoir quelques séquelles physiques....

 

Pour en revenir à l'histoire des câlins crapuleux, nous avons repris normalement... Je n'avais pas plus de douleur que ça... Le rythme était cependant revu à la baisse, deux enfants ça use... Et puis s'en que je m'en rende véritablement compte tout de suite, nous en arrivons au final où je n'ai plus du tout envie... Je ne ressens plus de désir.... Je vais me coucher la boule au ventre en ayant peur que mon homme me réclame un câlin.... Si on le fait une fois par mois, c'est un exploit, et je me suis forcée...

Il a beau essayer de me mettre en appétit, ce qui fonctionnait avant, ne me fait plus aucun effet, je reste froide !!

 

Si je m'écoutais, je pourrais rester des mois et des mois sans faire la chose... Mais mon couple en souffre.... Je comprends les beoins de mon homme qui sait accepter cependant que moi je n'y arrive plus... Mais j'en ai marre de le repousser et j'ai peur qu'il en ai marre aussi et que ça finisse mal....

Pour info je suis sous pilule depuis la naissance de ma fille....

 

Je ne sais pas ce qui m'arrive... J'aimais la chose.... Je n'ose même pas imaginer comment mon mari doit être frustré !!

J'en ai parlé à ma gynéco qui n'a pas eu l'air de s'inquiéter plus que ça, même quand je lui ai demandé si cela pouvait être un effet secondaire de la pilule, qui je pense depuis un peu plus de deux mois ne me convient plus, ça c'est une autre histoire.... Pitié, ne me dites pas "oui mais tu sais, tu as eu deux enfants, et avec le temps et la fatigue, on a plus la même vie intime qu'avant" blabla....

Ok, je sais qu'on ne battra plus nos records de tout jeune couple... Mais je pense qu'il doit y avoir encore un minimum et que là, moi je suis bien en dessous du minimum.....

 

Parfois j'ai une envie dans la journée, et alors je me dis qu'au soir ça sera "youpi" au moment d'aller au lit, quand les enfants dormiront... Mais le soir venu, ce n'est plus qu'un lointain souvenir et rien pour le faire revenir malgré des fois l'incitation de mon homme. Ces caresses et ses baisers m'énervent plus qu'autre chose au final.... Il croit que je ne l'aime plus, mais ce n'est pas le cas....

Notre couple a un peu battu de l'aile l'année dernière, soucis financier, chômage, problèmes en tout genre... J'ai douté, j'ai crû ne plus l'aimer mais ma dépression m'a bien chamboulée et je me posais des questions débiles... Bien sûr que je l'aime.... Tu en prends conscience quand tu te prends une leçon de vie qui t'ouvre les yeux correctement et que tes doutes s'effacent... Sans lui, même s'il m'énerve plus qu'avant, je n'avance plus... C'est celui qui me soutient, qui m'aime plus que je ne l'aime certes, mais qui est indispensable à ma vie.... Je n'ai jamais été super démonstrative et les "je t'aime" je les balance rarement, mais ça a toujours été comme ça....

 

Tout ça juste pour dire que j'ai un soucis.... Mon couple n'a plus d'intimité à cause de moi.... Mon corps dort, non est mort.... Autant j'aimais ça avant, autant ça me rebute maintenant... Je ne veux pas continuer ainsi ....

Est-ce un effet de la pilule? Est-ce inconsciemment la peur de retomber enceinte par surprise alors que je ne suis pas du tout prête, même si pilule et capote??? Est-ce un truc plus profond que cela.... Que m'arrive-t'il ???

Je n'ai personne pour en parler... Plus de bonnes copines à qui on peut tout raconter... Cette période là me semble loin... Les meilleures vivent à des kilomètres et quand on s'envoie des nouvelles, je ne me sens pas de mettre ça sur le tapis... Et puis maintenant, depuis le coup de poignard de ma belle-soeur, j'ai peur de parler et faire confiance aux autres... Peur de parler....

 

Alors je viens ici... J'espère ne pas vous choquer par un tel article....

 

Mais....

 

Des témoignages??? Cela vous est-il arrivé à un moment de votre vie ou une de vos connaissances? Une solution ??? Dois-je m'inquiéter comme je le fais????

 

Un grand Help !!! En attendant le rendez-vous avec mon gynéco dans deux semaines....

 

Ps: Evitez aussi de me donner des conseils du genre: relance l'érotisme par des jeux, des tenues.... Ou je ne sais quoi... Ou même en dehors du lit... Je le faisais avant et aujourd'hui je bloque pour tout !!!!

 

Repost 0
Published by Luciole
commenter cet article
22 avril 2014 2 22 /04 /avril /2014 13:47

La chose qui me vient à l'esprit quand je vois le butin de Pâques de mes enfants c'est "crise de foie"...

 

Du chocolat à en être malade... Mes parents, mes beaux-parents (une crise?), mon frère, le maire (là c'est bien pour ceux qui n'ont pas forcément les moyens) ont offert des chocolats pour mes deux enfants....

 

21avril2014--39-.JPG

 

C'est décidément une génération de gâté !!!

Enfant avec mon frère et ma soeur, jamais nous n'aurions eu tout cela... On ne comptait pas sur nos grands-parents qui ne nous ont jamais rien offert (pas seulement à Pâques), ni sur les tatas et tontons (ce que là je peux comprendre, chacun ses gosses à satisfaire).

Mes parents à l'époque n'avait pas forcément les moyens et la chasse aux oeufs, nous n'avons pas vraiment connu... J'avoue que ça a dû arriver quelques rares années, dans le grand jardin de ma grand-mère paternelle, quand mes parents pouvaient acheter quelques oeufs à cacher.... Seule ma marrainne m'achetait chaque année une belle poule en chocolat (et elle offrait quelques oeufs à mon frère et ma soeur), mais j'étais déjà assez grande, elle n'a pas commencé aussitôt comme on le fait pour mes enfants pas plus âgés de 3 ans et demi et 1 an et demi....

De toute façon, j'avais droit à une belle crise de foie à chaque fois que j'abusais sur le chocolat... Alors je n'imagine pas si j'avais eu tout ça !!! Remarque, je suis toujours aussi gourmande de chocolat mais à petite dose, j'ai appris à en manger par petite dose, suffisante pour me satisfaire ...

 

Nous avons fait Pâques, hier, ce lundi, car le dimanche mes parents n'étaient pas là et de toute façon il a plû à verse toute la journée... D'ailleurs on pensait que le jardin ne serait pas assez sec pour la chasse du lundi après-midi chez mes parents.

Heureusement contrairement aux annonces de France Météo, pas une goutte n'est tombée le lundi !

De ce fait en fin de matinée mes enfants ont pû aller courir dans la ferme communale où le maire avait organisé une grande chasse à l'oeuf (ça se faisait pas de mon temps), et ils ont pû repartir tous les deux avec un beau sachet bien rempli. Le concept est de retrouver des cubes avec certains dessins et certaines lettres et en échange ils ont leur chocolat... Ma fille a adoré, c'est la première année qu'elle le fait !!!

 

L'après-midi, il était convenu que les cloches passent dans le jardin de Papy et Mamie et les enfants ont apprécié, d'autant plus qu'ils pouvaient lâcher le manteau, c'était agréable !!

 

21avril2014--21-.JPG

 

 

21avril2014 (14)

 

 

Pour les plus grands, j'avais fait un gâteau pour l'occasion .... Cette fois-ci ce fût un choco-poire. Pour le coup, je n'ai pas fait la génoise, vu qu'il me restait celle de secours, datant de l'anniversaire de mon mari.

 

21avril2014--7-.JPG

 

 

21avril2014--8-.JPG

 

 

Un régal, décidément, la poire mariée au chocolat, c'est un succès.... J'avoue que pour la ganache, je n'ai pas eu le résultat attendu et j'avais peur que ça se durcisse en refroidissant mais au final ça a été parfait, même si ce n'était pas aussi aérien que sur la recette !!

 

 

L'après-midi fût agréable, j'ai pû voir mon neveu. J'avoue que j'avais un peu une appréhension, surtout que c'était "on se fait la gueule depuis trois jours" avec mon homme. Mais je me suis surprise à rire avec mes enfants et à participer aux discussions et zapper la tension avec mon homme, je lui ai même adressé la parole, moi la tête de cochon qui sait rester des jours sans lui parler tellement je suis rancuinière...

 

Ma belle-soeur a comme d'habitude raconter sa vie mais j'ai juste écouté de loin, surtout quand elle en savait plus que moi sur le fonctionnement de l'école de mon fils, alors que son propre fils n'y ait pas encore... Je laisse parler maintenant...

Mon neveu a montré qu'il était un enfant comme son cousin et sa cousine, avec une jolie crise de nerf, il a finit allongé par terre à taper des pieds et en pleurant très fort, histoire de bien faire comprendre qu'il était fâché (et pour le coup, les miens ne font pas autant, du moins ça dire moins longtemps). Il a aussi renversé son jus d'orange ce qui a fait hurler sa mère. Il s'est un peu chamaillé avec mes enfants (il est fils unique donc n'arrive pas à encore comprendre qu'on se prête les jouets), ce qui a fait crier plus d'une fois mon frère aussi... Le petit père a été puni je ne sais combien de fois... Pour une fois (pouah c'est moche les répétitions de ce mot), mes enfants n'étaient pas ceux qui se font remarqué, et j'ai souri en coin, elle devait se sentir bien conne la belle-soeur, elle qui critiquait que je criais un peu fort sur mon fils mal élevé.... Le terrible two est arrivé en pleine puissance dans sa maison et elle vit ce que j'ai vécu avec le mien !!! Satisfaction personnelle et ça fait du bien !!!!!!!!!!!!!!!!

 

A part ça, chez vous Pâques, ça se fête ou pas? C'est l'orgie de chocolat ou c'est soft? Que pour les enfants, ou aussi pour les adultes? Bah oui, avant d'avoir des petits dans ma famille, adulte autant qu'on était, on avait des chocolats... Souvent mon frère en était à l'origine, le coeur sur la main, et mes parents plus à l'aise financièrement devaient rattraper le temps perdu. D'ailleurs ils gâtent trop les petits, car en plus des chocolats, ils ont des sous à dépenser dans un magasin de jouet... Au moins on sait où on va sortir demain pour occuper les enfants!!!

 

 

 

 

Repost 0
Published by Luciole
commenter cet article
16 avril 2014 3 16 /04 /avril /2014 14:29

Aux vacances dernières, il était prévu que notre fils passe enfin de son lit de bébé à son lit de "grand"...

Il n'aime pas trop les changements et aimait son lit à barreaux, son premier lit, celui dont il avait besoin pour faire sa nuit et ses siestes, impossible de le faire dormir ailleurs...Mais il ffalit qu'il finisse par en changer, car il grandissait beaucoup !!!!

 

Nous avons préparé le terrain en lui parlant du grand lit plusieurs semaines avant en lui expliquant que pendant les vacances il aurait la chance d'en avoir un plus grand ! Nous sommes allés dans les magasins avec lui pour lui montrer, il était content mais avait tout de même une crainte: ne plus avoir les barreaux...

 

Depuis tout petit qu'il était, il n'a jamais essayé de sortir de son lit de bébé, même quand il a eu ses trois ans en novembre, il n'a jamais essayé d'escalader pour retrouver une liberté.... Il n'est pas témaire pour cela... Je n'ai jamais eu le soucis des escaliers non plus, contrairement à sa petite soeur qui, je pense, aura son grand lit beaucoup plus tôt que son aîné....

 

Bref, la préparation psychologique l'a bien aidé je pense et le jour J il a aidé son papa à changer son lit, en disant au revoir au premier... On sentait une petite appréhension quand même et nous en avions aussi (surtout celle qu'il pige qu'il n'était plus enfermé et passe donc son temps à sortir du lit).

J'ai acheté une barrière de lit pour le rassurer dans ses débuts, nous ne la mettons que la nuit, il fait la sieste sans pour apprendre à ne plus en dépandre (la nuit il bouge pas mal) et bien sûr pour l'encourager et parce que je suis faible (petite j'aurais aimé sans doute avoir la même chose), j'ai acheté trois parures de lit à l'éfigie de ses Disney préférés... Il était tout heureux de pouvoir dormir avec Mc Queen !!!!!!!!!!!!

 

J'ai passé cette première nuit un peu sur le qui vive... Et au final tout s'est très bien déroulé !!!!!!! Il n'a même pas essayé de descendre de son lit et il a continué comme à son habitude d'attendre que je vienne dans sa chambre le matin pour l'autoriser à se lever... J'ai énormément de chance, s'il se réveille et qu'il capte que rien ne bouge en bas et que donc je suis encore moi aussi dans mon lit, il patiente gentiment... Quelques fois il m'appelle quand il doit trouver le temps long mais c'est assez rare et c'est surtout quand moi je n'arrive pas à me tirer du lit un jour où il n'y a pas école... (petite remarque, même après la sieste il reste dans son lit, même s'il m'entend en bas, il rêvasse et attend que je monte) La petite soeur fait la même chose aussi pour le moment et je croise tout ce que je peux pour que ça dure, je mesure ma chance et j'ai peur de me porter la poisse en en parlant justement....

 

Il y a donc eu un grand changement pour mon petit homme... Au début ça faisait bizarre de rentrer dans sa chambre et d'y voir ce si grand lit où mon enfant paraîssait de nouveau si petit dedans.

 

2mars2014--5-.JPG

 

 

L'histoire du changement ne s'arrête pas là !!!!!!!!!!

Ce même premier soir, notre petit garçon nous a fortement étonné !!!!!!!

 

Ce soir là , en le lavant il m'a regardé droit dans les yeux et m'a dit "maman, suis grand, plus lit de bébé moi... alors moi plus de biberon le soir !!! tu fais des pommes de terre pour moi? et poubelle le tutu !!!"

 

J'ai vraiment été surprise mais pas convaincue....

Je lui ai donc préparé à manger normalement en pensant qu'il allait me redemander le biberon comme il l'avait déjà fait quand j'ai essayé de lui proposer auparavant...

Il a mangé son assiette, un dessert et n'a pas voulu de biberon en complément....

Au moment du coucher il m'a demandé de jeter son tutu à la poubelle....

 

Il a fait sa nuit correctement. J'avoue qu'il m'a réveillé à une heure du matin pour me dire qu'il avait faim... J'ai expliqué qu'il n'était plus l'heure pour manger qu'il fallait attendre le matin. Je pensais alors que dès le lendemain il reprendrait ses vieilles habitudes... J'avais encore sous la main le tutu au cas où inconsolable il le voudrait, histoire de se rassurer dans ce nouveau grand lit....

 

7 semaines plus tard, il n'a toujours pas réclamé de biberon le soir, il ne parle même plus de tutu.... Il a décidé de lui même d'abandonner ces choses là et de devenir un peu plus un petit garçon....

 

Moi qui ne savait pas comment lui supprimer définitivement biberon et tutu , il a décidé du bon moment à ma place !!!

 

De plus, il a fait d'énormes progrès dans son alimentation et nous sommes très soulagés aujourd'hui de le voir manger de la viande et de varier !!! Il mange aussi des fruits comme la pomme, la fraise et l'ananas... Il mange aussi un morceau de gâteau quand j'en fais un.... Vous ne devez pas imaginer comme c'est une victoire pour nous... et pour lui !!!!!!!!!!!!

 

Bon , à côté de tous ces efforts, nous avons le revers de la médaille.... Il commence à faire l'idiot à l'école, ne pas avoir les bons copains et de ne plus suivre le mouvement mais de le créer... Il nous fait de belles crises de colère en public, tu te sens hyper con de ne pas savoir le gérer surtout quand il te réponds... Nous avons dû mal à en avoir le bout avec lui et cela peut nous décourager parfois, mais j'ai une ligne de conduite pour l'éducation que je veux donner, je ne dois pas lâcher, je dois m'adapter et parfois c'est dur.... Surtout quand en regardant autour de soi, on lit la déssaprobation sur le visage des gens....Mais je ne dois quand même pas être la seule à vivre ça?

 

Voilà donc les changements dans la vie de mon bonhomme.... En fait, j'ai compris, que je ne devais pas décider pour lui mais qu'il choissirait de lui même d'abandonner certaines choses et d'en faire de nouvelles.... Il va à son rythme. Je sais qu'il ne faut pas le brusquer avec un changement, pour qu'il soit au même rythme que les autres de son âge... Il est comme sa maman après tout, en décalage pour certaines choses et très sensible émotionnellement et le changement ne doit pas être imposé mais venir de soi-même avec un petit travail psychologique avant pour mieux l'aborder... Et en grandissant je lui souhaite d'avoir plus confiance en lui même et de dépasser ces craintes de changements, celles que moi adulte, je n'arrive pas toujours à vaincre ou difficilement... J'entends déjà certains commentaires comme quoi c'est moi au final qui rend mon fils comme ça.... Mais je reste sur le positif, mon fils est capable de bien nous étonner et de faire de gros efforts, nous l'encourageons à continuer même si en ce moment nous sommes en perpétuel conflit....

Repost 0
Published by Luciole
commenter cet article
12 avril 2014 6 12 /04 /avril /2014 14:41

Je ne vais pas vous parler de moi et de mon rapport avec les sms et donc de la technologie qui en découle, l'addiction au portable car je ne m'y intéresse pas. Je n'ai pas le dernier mobile à la mode et même pas internet dessus.. Je n'ai pas ce truc dans les mains ou à proximité constamment, je m'en sers juste pour pouvoir joindre et être jointe quand il le faut.

 

Quand je parle de maman, je parle de ma propre mère .... Ayant la cinquantaine, ma mère a grandit sans internet, ordinateur et tout ce qui va avec... Quand c'est apparu et devenu à la mode, elle n'a même pas été attirée... Elle ne reste pas pour autant fermée, puisque depuis peu elle nous a demandé comment fonctionnait internet et y va de temps en temps quand elle a des recherches à faire ou pour passer des commandes (ça passe un peu le temps depuis que nous sommes tous partis du nid). Elle a aussi son propre téléphone portable, mais jusque là elle ne savait que passer des appels et en recevoir.

 

Dernièrement il y avait une promo sur les téléphones portables. J'en ai profité pour en changer, ainsi que mon mari qui a finalement bien voulu lâcher son Iphone non débloqué pour prendre un abonnement mobile chez notre opérateur internet, lui qui n'avait jamais de crédit (oui on fonctionnait encore avec les cartes à acheter, chose qu'on faisait rarement en plus).

Mon père a alors poussé ma mère a acheté le même mobile puisqu'ils désirent qu'à son tour elle puisse bénéficier de l'offre mobile quand ils changeront leur opérateur pour passer chez le nôtre (mon père ayant un portable professionnel, ils ne se souciaient pas plus de cela avant).

 

Depuis, ma mère arrive à envoyer des sms, plus facile pour elle d'écrire avec le mode clavier... Je suis donc surprise depuis un peu plus de deux semaines de recevoir des sms de ma mère... J'avoue que certains ne sont pas tous compréhensibles, mais je ne la blâme pas, je décode parfaitement, moi même je ne suis pas super douée avec le tactile, combien de fois j'ai dû poser le téléphone, agacée de ne pas réussir à faire un truc (mon doigt doit être tordu car ça va toujours à côté de l'endroit où j'appuie).

 

Nous continuons tout de même à prendre le téléphone fixe quand on doit se parler ou quand je dois demander un truc, mais ma mère utilise de plus en plus le sms, plus rapide quand c'est vraiment pour quelque chose qui ne mérite pas de décrocher le téléphone pour en discuter. Comme par exemple hier, elle m'envoie un sms pour me dire qu'elle me rejoint à l'école de mon fils pour la sortie des classes.

 

Et chez vous, vos parents se mettent-ils aux sms ou ils ont suivis le mouvement dès leur apparition ???

 

Je ne sais pas combien de temps encore je serais surprise de découvrir un sms de ma mère... lol

 


Repost 0
Published by Luciole
commenter cet article
11 avril 2014 5 11 /04 /avril /2014 08:42

En postant mes nouvelles en vrac, je vous informais que j'avais eu l'envie de couper mes cheveux...

Plusieurs d'entre vous m'ont demandé de poster des photos "avant/après"...

 

Alors j'ai dû farfouiller pour retrouver une photo de mes cheveux longs car je les avais tout le temps attachés....

J'ai fait des petites retouches sur les photos pour garder un soupçon d'anonymat tout de même ... Ne m'en veuillez pas pour mes piêtres performences en informatique dans ce domaine...

 

Pour vous, voici une photo (pas super récente, mais qui vous donne un aperçu de la longueur que je pouvais avoir, à savoir que je les ai eu encore plus longs à une période) de l'avant:

 

6JUILLET (6)

 

 

Et voici à quoi je suis capable de passer :

 

cheveux-courts.jpg

 

Du très court.... J'avoue que cette fois-là j'ai un peu choqué plusieurs personnes de mon entourage sur le coup mais qui ont vite apprécié... Il paraît que je fais plus mûre quand j'ai les cheveux courts....

 

Cependant je medois tout de même de vous dire que ce n'est pas ma coupe actuelle.... Je suis réellement passé de la première photo à la seconde sans intermédiaire mais c'était en 2011.... Juste quelques jours avant de découvrir que j'étais enceinte pour la seconde fois d'ailleurs....Une lubie de femme enceinte?

 

Depuis je n'étais plus retournée chez le coiffeur, ce qui faisait donc un bon 2 ans et mes cheveux étaient de nouveau presqu'aussi long....

Aujourd'hui, ma coupe est un peu moins courte mais je n'ai plus de longueur.

 

Me voici avec ma tête de 2013 :

 

cheveux-maintenant.jpg

 

Si je m'étais écoutée, je pense que j'aurais coupé encore plus. Là j'avais laissé le feu vert à la coiffeuse, elle pouvait faire ce qu'elle voulait, ce qui a finit ainsi... Elle avait peur que je regrette si elle coupait plus, alors que je lui avais pourtant bel et bien dit que je craignais pas du tout de les avoir courts puisque j'étais passé par toutes les longueurs dans le passé....(là on ne voit pas super bien, il s'agit d'un carré plongeant....)

 

Alors vous préférez le très long? Mi-long? Court, ou très court?

 

Et vous, combien de temps attendez-vous avant d'aller chez le coiffeur? J'avoue que moi, je suis une flemmarde et que j'attends toujours bien trop longtemps !!! Surtout depuis que je suis devenue maman, ce n'est plus une priorité pour moi, à mes torts sans doute !!!

Pouvez-vous changer radicalement de tête en une fois ou y allez-vous progressivement ???

Repost 0
Published by Luciole
commenter cet article

Présentation

  • : Moi, Luciole ....
  • : Moi, mariée et maman de deux loustics rapprochés... Mes envies, mes humeurs, mes peurs, mes joies, mes peines... Tout ce qui fait ma vie ....
  • Contact

Hellocoton

Suivez-moi sur Hellocoton

Retrouvez luciolemaman sur Hellocoton

Archives