Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
28 mai 2012 1 28 /05 /mai /2012 21:26

... mourir de chaud la nuit, non !!!

 

Bon tout le monde le sait et tout le monde est content, le beau temps est enfin arrivé, fin mai il était peut-être temps !

Le soucis c'est que la semaine dernière, nous étions encore avec nos gros pull et le chauffage tournant encore, et là depuis samedi on est preque nu, tellement nous avons chaud!

 

La différence a été trop rapide et trop grande! Soit cela fait plaisir de pouvoir enfin sortir sans veste, d'avoir un beau ciel ensoleilé dès le matin, d'entendre les petits oiseaux qui chantent et sentir l'herbe fraîchement coupée...  mais quand on a des enfants, ce brusque changement est source de tracas! Surtout pour moi...

 

Et pourquoi donc? Tout simplement parce-que la température dans notre chambre est beaucoup trop haute et que malgré un volet fermé toute la journée, ne laissant passé que la lumière du jour, en plus d'un ventilo tournant plein pot et les fenêtres grandes ouvertes, je n'arrive pas à être en dessous de 24 degrès et c'est là que ça me gonfle pour faire dormir mon fils... Mais comment ça va être quand nous aurons les chaleurs d'été ???

 

Mon fils ne sait pas dormir sans être dans sa turbulette, appelée aussi gigotteuse par certains. Bien sûr il meurt de chaud à dormir là dedans... J'en ai acheté une dite spécial été mais je ne vois pas la différence, il sort de là en nage !!!!! Et moi ça me gonfle qu'il meurt de chaud ainsi ! Mais il ne veut vraiment pas s'endormir sans... En plus je ne peux pas laisser les fenêtres ouvertes car c'est bien sûr toujours au moment où mon fils va au lit pour la nuit ou en sieste, que des crétins ont décidés de passer et repasser en faisant hurler leur moto, ou bien qu'un voisin décide de faire la fiesta avec musique.... Je dois donc fermé les fenêtres de la cahmbre pour le confort auditif de mon petit boy qui sans cela ne serait dormir correctement.

Ah j'ai oublié aussi de préciser que monsieur a peur du ventilo qui tourne et nous devons donc le planquer pour ne pas qu'il le voit. Il se retrouve donc par terre à brasser l'air du sol derrière notre lit, ce qui sert vachement ...

 

J'appréhende donc les nuits mais encore plus celles de cet été où là, je sais que la température montera encore dans cette chambre où nous sommes trois à dormir en plus !!

Que je souffre de la chaleur, soit... Mais pas mon fils! Moi je peux m'endormir au dessus de la couverture et quand dans la nuit un frisson me prend j'ai vite fait de retourner dessous jusqu'au moment où je vais la revirer car j'ai chaud... Mais quand bien même mon fils dormirait sans sa turbulette, lui aussi pourrait avoir des petits frissons dans la nuit, et moi je fais comment pour le deviner? Et lui il fait comment pour se sentir bien !!!???

 

Comment faites-vous dormir vos bambins? Moi je ne sais vraiment pas comment faire, et mon fils ne m'aide pas en ne voulant pas dormir autrement que dans une turbulette... La spéciale été c'est de la camelotte, il a aussi chaud qu'avec une turbulette normale... Il dort en body car sans j'ai peur qu'il ait froid à un certain moment et qu'il tire sa couche, même sans le vouloir!

 

J'avais pensé prendre un vieux drap et le transformer en turbulette, le tissu étant fin, il aurait sans doute moins chaud et cela lui éviterait d'avoir les petits frissons qu'on a la nuit, même par forte chaleur. Mais je ne sais absolument rien faire en matière de couture et je ne sais pas si c'est réalisable....

 

Pffffff, en fait; l'été et la chaleur c'est nul! Et dire que j'aurais bientôt un nouveau-né qui saura encore moins s'exprimer que mon fils.... Je vais galérer et me prendre la tête, je le sens !!! Et en plus, je ne vis pas dans le sud où la chaleur doit vraiment être étouffante là-bas... D'ailleurs je ne sais pas comment vous faites les sudistes pour gérer des enfants en bas-âge et l'été !!!

Repost 0
Published by Luciole
commenter cet article
20 mai 2012 7 20 /05 /mai /2012 21:09

... pour oublier notre détresse...

 

Nous nous sommes bien rendus à l'évidence que nous n'aurions pas de nouveau logement pour la naissance de notre second enfant et sans doute pas avant un long moment au vu du déroulement des choses...

 

Nous sommes en colère et triste aussi... Alors pour penser à autre chose, on s'est dit qu'on allait faire quelques petits travaux dans notre appart actuel, histoire de s'occuper et de nous changer un peu "l'environnement"... Rien de très grand puisque nous ne sommes qu'en location...

 

Nous avons repeint la cuisine que je déplorais depuis le moment où mon frangin a eu la bonne idée d'ouvrir une bouteille de rosé sans tire bouchon pour au final tout faire gicler sur mes murs et mon plafond! Et croyez-moi ça tache, surtout que les murs sont recouverts de fibres... J'en avais donc marre de les voir sale, mais comme nous avions l'intention de quitter l'appart, on ne voulait pas se prendre la tête à refaire une peinture qu'il aurait sans doute dû refaire à notre départ après avoir enlevé notre cuisine amménagée...

Là c'est bon, elle est repeinte et je suis contente de ne plus voir ses tâches... Tanpis s'il faut refaire un coup quand on part, de toute façon ce n'est pas pour demain la veille donc nous aurons bien profité de la nouvelle peinture !!!

 

Ensuite mon mari en avait marre quant à lui de voir le radiateur de la salle de bain en bleu, tel qu'il était quand nous sommes arrivés... Il la repeint en blanc, et franchement je trouve que c'est beaucoup plus plaisant, c'est vrai que le bleu n'était pas terrible même s'il suivait avec le WC bleu !

 

Et puis là depuis quelques jours, nous avons fait des frais pour tout retapisser le couloir du bas, celui qui nous dégoûtait depuis le début avec le vieux papier peint qui tombait en ruine... La proprio avait toujours dit qu'elle se chargeait de tout remettre au propre mais ça fait quatre ans qu'on attend bientôt... Nous avons alors pris le parti de détapisser et d'acheter nous même du nouveau papier. Le minimum.... On ne s'aventure pas à payer une nouvelle teinte de vernis aux escaliers ni même de changer le vieux carrelage des années 50 ...

La proprio s'est rendue compte de nos petits travaux et a alors montré à mon mari qu'elle avait déjà le nouveau carrelage pour le couloir et qu'elle allait donc le faire poser puisque nous retapissions, pour que tout soit propre. Elle a même demandé combien elle nous devait pour le papier et propose de payer la moitié car elle avoue que c'était pas très propre quand nous avons amménagé. C'est déjà ça de pris, on espère juste qu'elle décide pas de faire poser le carrelage à la Saint Glinglin !!!!

En tout cas, mon homme est donc bien occupé et il en est ravi !! Moi je me fais des frayeurs à le voir travailler en accrobate dans les escaliers. Il n'a peur de rien me dit-il et me soutient qu'il a un bon matériel pour sa sécurité! Moi je sais juste qu'à sa place j'aurais trop peur de me ramasser la figure !!!

 

Nous sommes donc "pré-occupés" par ses petits travaux, qu'on ne voulait pas réaliser avant en pensant ne pas en profiter puisque nous voulons déménager... Tanpis si nous avonsf ait des frais dans le vent si on nous propose quelque chose avant la naissance de notre second enfant... Mais nous savons très bien que cela n'arrivera pas de toute façon ....

 

Monsieur s'occupe des travaux et moi de la déco, flûte je me fais plaisir ! Voilà !

Au passage, à notre arrivée dans l'appart, ayant déjà repeint les pièces qui en avaient besoin, nous ne pouvions plus faire ce fameux couloir et puis le temps est passé et comme ce n'était qu'une pièce passage, qu'on ne la voyait que pour sortir, pièce étant fermée par une seconde porte d'entrée en haut des escaliers, nous n'avions pas envie de faire de nouveau frais... Ne pensez pas que nous sommes des gens négligés lol.

Repost 0
Published by Luciole
commenter cet article
18 mai 2012 5 18 /05 /mai /2012 08:00

 

Ceux qui me suivent depuis un moment doivent comprendre le titre... Pour les autres et bien je vous direz que nous sommes le 18 mai 2012 .... Et que du coup aujourd'hui mon fils a 18 mois et cela fait 11 mois que je me suis mariée...

 

18 mois pour mon petit amour et qui, chose assez rare, est malade... Je n'ai pas l'habitude et ça me stresse un peu.... J'espère qu'il va vite s'en remettre ! Petit homme rentre aussi dans la période "explosion lexicale", comme je l'avais appris lors de mes cours de linguistique à la Fac... Ce qui veut dire qu'il va me sortir plein de nouveaux mots en un temps record et qu'il devrait donc commencer à mieux se faire comprendre... J'attends de voir car pour l'instant aucun signe, il reste bloqué en ce moment sur une sorte de "gougou", maman débrouille toi pour traduire... Bref, c'est encore mon grand bébé, ça me fera un peu drôle quand il va commencer à bien s'exprimer....

 

11 mois aussi ce jour.... Il y a un an, on se disait qu'on était qu'à un seul petit mois du mariage et donc dans la dernière ligne droite des préparatifs... Et pous moi c'était l'occassion de retourner dans la boutique de robe de mariée, pour faire mes derniers essayages de retouche.... Ayant choisi ma robe durant le premier trimestre de ma grossesse, la vendeuse était donc au courant bien qu'à cette époque on ne voyait encore rien et je n'avais donc rien pris ni dans le bidon ni dans les nichons.... Cependant, elle avait décidé de commander deux tailles au dessus de la mienne car comme elle me l'a gentiment annoncé, après une grossesse on garde quelques traces et vallait mieux prévoir large.... Bref, au final elle s'est bien planté et a du bien reprendre ma robe, trop grande de deux tailles... C'est à peine si elle a cru que j'avais bel et bien était enceinte...

 

Pour ce 18 du mois, je vous propose donc de faire un petit zoom sur ma robe de mariée en quelques photos....

 

A la base, je savais que je voulais une robe de "princesse", la robe avec les jupons et le tralala, pas une robe droite. Je partais aussi pour avoir une touche de couleur, dont notamment du rouge ou bordeaux dans ma robe... Au final elle était entièrement blanche... Comme quoi, THE robe n'est pas toujours celle qu'on imaginait....

 

A ma première visite je donne donc mes critères à la vendeuse mais aucune robe avec de la couleur ne me plaisait... Elle m'a proposé de passer alors quelques robes blanches ou crème avec les critères que j'avais donné mais sans la touche de couleur...

 

Je vous passe les détails des différents essais... Mon choix est très vite tombé... Quand j'ai passé MA robe, en sortant de la cabine je savais que c'était celle-là, les yeux de ma maman et ma belle-soeur en disait long aussi et la vendeuse m'a soufflé à la fin quand j'avais validé mon choix, qu'elle était sûre que j'avais la bonne car quand je la portais, j'étais différente et plus à l'aise et surtout moi même contrairement aux autres robes qui étaient aussi très belles et qui m'allaient bien aussi aux dires de mes accompagnatrices...

 

Chose étonnante, au départ quand elle m'a proposé la robe, en me la montrant encore sur le portant, j'étais sceptique... Elle ne me plaisait pas...

 

IMGP3311.JPG

 

Et puis une fois que je l'avais enfilée avec l'aide de la vendeuse, j'ai d'abord était surprise par le poids qu'elle faisait par rapport à toutes les autres. Je la trouvais plus lourde mais bizarrement je me sentais tout de même plus libre...

Je me suis longuement admirée dans leur grand miroir et je l'ai essayé trois fois encore après avoir passé d'autres robes. Je ne savais pas pourquoi mais elle revenait à chaque fois et ses détails me plaisaient bien contrairement aux autres un peu moins travaillée....

 

Quelques clichés pour vous:

 

IMGP3263

 

 

On ne voit pas très bien sur cette photo, mais mon bustier avait quelques paillettes, ce qui à la lumière faisait un superbe effet....

 

 

P6185119 - Copie  

 

MARIE (162)

 

 

IMGP3271

 

 

blog-marie-1.jpg

 

  A la sortie de l'église au bras de mon mari (j'ai floutté nos visages par respect d'anonymat pour mon mari)

 

 

 

 

blog-marie-2.jpg

 

 

Voilà ,une petite sélection, j'ai tellement de photos que je ne savais lesquelles mettre, surtout en essayant de voir un maximum tous les détails...

 

C'était MA robe, THE robe faite pour moi... Un vrai coup de coeur approuvé par mon mari qui ne l'imaginait pas ainsi, il l'a découverte le jour J et a été très agréablement surpris de me voir porter une robe bustier !!!!

 

Et vous, si vous vous êtes mariés, comment était votre robe? Du même style ou totalement différent... Quels étaient vos critères de départ? Etais-ce les mêmes au final? Et si vous n'êtes pas marié et que vous le voulez un jour, comment l'imaginez-vous?

 

Sinon la mienne vous plaît ou pas... Je sais qu'on a toute un style différent et qu'elle ne conviendrait sans doute pas à tout le monde...

 

En tout cas, je rêve de repasser ma robe une journée, j'ai l'impression de ne pas avoir assez profité !!!! J'ai pû être une princesse l'instant d'une journée... Je la regarde souvent avec des étoiles dans les yeux et cette envie de la remettre!

Repost 0
Published by Luciole
commenter cet article
13 mai 2012 7 13 /05 /mai /2012 20:51

... en ce moment je n'ai vraiment pas l'occasion de venir écrire quelque chose par ici.

 

Je suis très fatiguée, j'ai pas mal de petits soucis liés à ma grossesse qui me fatigue plus que la normale, du genre j'ai développé un petit problème au niveau de la thyroïde par exemple... Quand je dis que cette seconde grossesse est vraiment différente de la première je n'exagère pas.... Autant pour mon fils tout a était super jusque la fin, autant là j'accumule, souvenez-vous j'avais commencer par l'urticaire, que j'ai toujours d'ailleurs... Et depuis jeudi, des contractions qui me font un peu mal.... Ce qui m'embête beaucoup et m'oblige à me mettre dans le canapé pour me reposer alors que j'ai des millions de choses à faire.

 

Bref, je suis claquée et je n'arrive pas à réccupérer, au point où je dois faire une sieste en même temps que mon fils parfois et encore, cela ne me requinque pas tant que cela... Je ne fais pas des nuits correctes, j'ai mal au dos, je ne trouve pas ma position et quand je l'ai, je dois faire pipi ou alors mon fils pleure dans son sommeil mais je me lève quand même pour voir pourquoi... Et quand mon mari n'est pas de nuit, il m'empêche aussi de dormir correctement entre ses ronflements (tellement lui est crevé) et sa manie de retourner le lit en bougeant ces temps-ci... En somme, comment voulez-vous que je dorme correctement avec tout ça et le fait aussi que mon esprit ne veuille pas s'apaiser....

 

Cela fait plusieurs soirs que je me dis que je vais venir écrire la fin de cette fameuse histoire avec l'ex mais le courage me manque... Et du coup je rêve de lui en ce moment, chaque nuit presque....  Je n'aime pas ça car je me réveille à chaque fois paniqué de devoir souffrir et heureusement je reprends vite conscience que c'est du passé... Tout est cela est dû au fait que dans ma tête j'essaye déjà de construire mon texte pour l'article, du coup je repense à lui mais il faut dire aussi que j'ai l'ai vu il y a quelques jours et que cela doit donc me travailler aussi, surtout qu'il n'était pas au courant que j'attendais un second enfant, alors qu'avec mon mari nous étions persuadés que les langues avaient bien fonctionné dans sa famille... Bref, je commence à m'égarer....

 

Je m'excuse donc de ne plus écrire de supers articles en ce moment, j'essaye de me rattraper dès que je peux, de toute façon il y aura un article immanquable pour le 18 !!!

 

Repost 0
Published by Luciole
commenter cet article
5 mai 2012 6 05 /05 /mai /2012 20:58

Depuis le 2 mai, cela fait 6 mois que la vie s'est installée en moi à mon insue...

 

J'ai bien sûr fait attention à la date et fait remarqué à mon cher tendre ces "6 mois" de vie dans mon bidon mais sans plus. Je me disais juste que je voyais vraiment pas le temps qui défile...

 

6mois--1-.JPG

 

Et puis il a fallu que quelqu'un me sorte "mais tu es dans la dernière ligne droite alors, bébé bientôt là, le temps n'est pas trop long?" Et ensuite je lis sur facebook que la couzine de mon mari qui est enceinte à quatre jours de différence de moi, a déjà tout préparé, valise, chambre de bébé.... et qu'elle n'attend qu'une chose: accoucher au plus vite pour serrer sa fille dans ses bras.

Ah non, fallait pas me dire ça !!!! Non le temps n'est pas trop long bien au contraire, je ne vois rien venir !!! Je ne suis absolument pas pressée d'accoucher et surtout je ne suis pas prête! Psychologiquement mais aussi matériellement.

Cela m'a fait réaliser que je n'avais encore rien pour ce second enfant. A part quelques pyjamas que j'achète quand je tombe sur du mixte...

 

Pour ma première grossesse, je ne voulais rien acheter tant que je n'avais pas fini mon premier trimestre (supersticion). J'ai eu un peu de mal à démarrer les achats mais à 4 mois passés, je traînais beaucoup dans les coins bébé des magasins pour repérer, comparer et acheter...

 

Mais là, pour cette seconde grossesse, je ne resens même pas cet envie d'acheter pour mon petit bout à naître. Il est vrai qu'il y a des choses comme la poussette ou les biberons par exemple, pas besoin d'y penser, tout est déjà acheté du fait que j'ai déjà un petit bambin et étant soigneuse et conservatrice (oh mon dieu, je ne me voyais pas vendre ou me débarasser des affaires de mon fils au fur et à mesure), pas besoin de racheter comme le font certaines personnes de mon entourage quand ils attendent un second enfant aussi.

 

Il faut dire aussi, que ça me démoralise un peu de ne pouvoir à nouveau pouvoir préparer une belle petite chambre en attendant la venue au monde de cet enfant. Où vais-je mettre ce second lit de bébé? Où vais-je pouvoir ranger ses petites affaires? Nous avions réussi à faire une place pour notre fils dans notre chambre, mais là ce n'est plus possible, deux lits d'enfant et notre lit, ça ne passe pas! Et je ne vais pas mettre mon fils dehors car un nouvel enfant arrive et l'inverse....

 

Alors je ne suis pas pressée de voir arriver ce second petit miracle de notre vie, et nous ne l'attendons pas aussi vivement que le premier et cela m'attriste. Cet enfant n'y peut rien. On l'aime ça c'est sûr. Mais... Je ne suis pas fière de devoir l'accueillir ainsi dans notre appartement qui n'a qu'une chambre... Je n'étais déjà pas fière de pouvoir offrir une vraie chambre à notre fils, là c'est encore pire....

 

Alors il ne faut pas me rappeler que bientôt un nouvel enfant sera avec nous et que le temps passe trop vite....  Nous devons nous l'avouer maintenant c'est mort pour un déménagement avant la naissance.J'ai peur de ne pas savoir gérer deux enfants en bas âge, peur que mon fils m'en veuille un peu de ne plus être entièrement là pour lui mais de devoir me partager... Bref, plusieurs petites peurs.... J'essaye de me redonner un peu le sourire en me disant que le principal c'est que chacun d'entre nous est en bonne santé... Quitte à devoir galérer un moment à quatre dans cet appart !

 

 

 

 

P1000630.JPGJ'adore cette photo où quand mon mari demande à notre fils où est le petit bébé de maman, et que notre petit prince lui montre bien mon bidon pour lui répondre!!! (pour ceux qui se demandent, mon fils avait mis son doudou sur sa tête au moment de la photo, eh oui je ne montrerais pas sa petite bouille)

Repost 0
Published by Luciole
commenter cet article
28 avril 2012 6 28 /04 /avril /2012 21:12

Alors je m'étais arrêté ici la dernière fois...

 

On se revoit donc et je lui demande pourquoi il n'a jamais cherché à me rappeler ou autre... Sa réponse est débile, c'est ce que je pense aujourd'hui bien qu'à l'époque j'ai haussé des sourcils face à un "bah toi tu n'as plus donné de nouvelles non plus".

 

Bref, on discute et grosse crétine je savoure ces fausses retrouvailles, en fait je suis aux anges de le voir et d'entendre sa voix tout simplement et j'espère comme depuis la première fois que tout peut reprendre et bien finir !!

 

Cependant il reste distant et ne semble pas vouloir arranger les choses. Je me damne alors à essayer de le reconquérir moi-même. On se revoit quelques fois, toujours à ma demande. J'ai du mal cependant à lui parler, à lui dire ce que j'ai sur le coeur. Je suis comme ça, quand on touche mes sentiments je me ferme comme une huître alors que mon cerveau hurle intérieurement tout ce que j'ai envie de dire et de demander.

Je me souviens lui avoir alors écris une liste de questions, celles que je n'arrivais à formuler à voix haute. Je ne sais plus du tout quelles étaient ces questions, mais je sais qu'elles tournaient essentiellement sur le fait de savoir s'il m'avait aimé ou pas et si j'étais au moins quelque chose dans sa vie ou non.

Il a joué le jeu et à répondu. J'avoue ne plus me rapeller du tout de ses réponses mais je sais que ce n'était pas négatif.

 

Nous nous sommes revus encore plusieurs fois... Comme il n'avait rien sous la dent, il devait se contenter de moi, pauvre petite personne trop amoureuse de lui et prête à tout pour le réccupérer! Il y a eu des bisous, des câlins coquins ou des ébauches de câlins....

 

Et puis de nouveau plus de son ni d'images. Là il n'était pas revenu de lui même en faisant couler ses larmes (oui il a été jusqu'à pleurer quand c'est lui qui décidait de revenir vers moi...)

 

Mes souvenirs sont ensuite très brouillons. Je ne saurais raconter la suite dans un parfait aligenement du temps.

 

Je peux vous dire que je suis entrée à la Fac, toujours ce débile dans le coeur et toujours avec de l'espoir....

 

Il y a eu alternance de périodes où je n'avais plus aucune nouvelle... Puis les périodes où mon téléphone m'annonçait un message.

Monsieur refaisait surface et s'excusait de tout le mal qu'il me faisait, il ne le faisait pas exprès et ne me méritait pas, il comprendrait si je ne voulais plus lui redonner de chance ni même être amie avec lui. Quand je recevais ses Sms là, mon coeur sautait de joie dans ma poitrine. Dès que mon téléphone vibrait, j'espérais toujours que ce soit lui... Quand je voyais inscrit sur mon écran "vous avez un message", je faisais à chaque fois une prière pour que ce soit lui. Alors imaginez quand c'était le cas, j'étais éberluée mais heureuse. Et bien sûre je répondais à chaque fois. Je me souviens notamment d'un sms que j'ai reçu en plein pendant un cours. Ce jour là mon portable était dans ma trousse alors qu'il n'y était jamais en tant normal. Je le lis furtivement, un numéro inconnu... Impossible de me concentrer ensuite jusquà la pause où je relis des dizaines de fois le message pour être sûre que c'est bien lui et pouvoir lui répondre. Bref, je m'accrochais à mon téléphone et je frimissais chaque fois qu'il vibrait dans les périodes où je n'avais plus de nouvelles.

Bizarrement, des années après, il m'arrive d'avoir de genre de ressenti quand mon téléphone sonne. Cependant je n'attends plus chaque jour comme une idiote, je suis passée à autre chose!!! Mais au fond de moi je crois que j'attends toujours un message de sa part, mais cette fois-ci pour mettre les choses au clair avec lui et surtout qu'il me demande pardon et qu'il avoue tout le mal qu'il a fait. Je veux savoir si j'ai compté pour lui ou pas, ne serais-ce qu'au début... mais bref, c'est un sujet que je déballerais certainement mieux dans un prochain article.

 

Il revenait avec de belles paroles que je buvais, mais ce n'était plus comme avant... Il se disait perdu et ne pas savoir ce qu'il voulait. Au moins là c'était clair. Il se disait attaché à moi mais ne savait jamais comment se comporter. Il se qualifiait d'homme instable et perdu, notamment à cause de ses filles qu'il ne voyait plus et qui le rendait tellement malheureux qu'il ne menait plus une vie normale et me faisait souffrir du coup.

 

Il y a eu une période où j'ai vraiment crû qu'il s'était ressaisi, du fait de toutes ses paroles et prises de conscience de sa part. Il voulait s'en sortir et me demandait de l'aider car il m'aimait quand même. Mon espoir n'était pas vain et je voulais y croire et tout faire pour que ça marche. Même si j'angoissais à la moindre alerte de "je disparrais".Après tout il n'avait pas été voir d'autres filles. Du moins à ma connaissance sur ces périodes là !

J'y ai cru car cette fois-ci il en avait parlé à son frère, son modèle... Mon mari aujourd'hui. Il ne me cachait plus et j'en étais ravie, du moins même si ce n'était qu'à ce frère là.

 

Et puis bien sûr, un jour il craque, il est un sale type, je ne dois pas rester avec lui. Il est malheureux, n'arrive pas à surmonter. Je suis trop jeune et inexpérimentée pour comprendre...

Bref, vous l'aurez compris, il me prenait et me jettait selon ses envies et moi trop conne pour dire stop et me protéger je voulais y croire à chaque fois,trop amoureuse. J'en étais même au point où je me disais que même si ça ne marchait définitivement pas avec lui, j'étais incapable d'en aimer un autre un jour, mon amour pour lui était trop fort. Je disais même que je ne me sentais pas la force de lui refuser des sorties nocturnes dans sa chambre, montée en cachette bien sûr du reste de laa maisonnée...(chez ses parents)

 

Et puis un jour, alors que l'on discute sur Msn, un jour où pour une fois on ne se chauffait pas pour assouvir nos envies ensuite... , ma connexion se coupe. Il croit alors que je suis partie me coucher. Je me reconnecte genre un quart d'heure après car le pc avait beugué littéralement. Et là je vois son pseudo qui a changé. Une étrange phrase qui m'alerte que je vais peut-être encore faire souffrir mon pauvre coeur. Mais un doute... Cette phrase m'était-elle peut-être destinée???

Le lendemain je lui pose carrément la question. A qui était destinée la belle déclaration d'amour? C'était un truc du genre: "je suis ravi de t'avoir rencontré, je me vois enfin sortir du gouffre grâce nos discussions, hâte de te revoir".

Bien sûr il ne répond pas clairement. Je me fâche et la réponse tombe. Du moins je lis entre les lignes. Il a rencontré quelqu'un, une femme plus âgée que moi ayant elle aussi essuyé un échec amoureux avec un enfant au milieu. Une rencontre sur internet....

 

De nouveau tout s'écroule autour de moi. Pourquoi me faire espérer, coucher avec moi s'il avait rencontré une autre femme à qui il faisait de belles déclarations d'amour. Je pleure encore toutes les larmes de mon corps car là je comprends que mes espoirs diminuent, je ne suis plus la seule...

Je rentre alors dans un état de déni complet pour me protéger. Je ne veux rien savoir de cette bonne femme et je n'y crois pas à ce soit disant nouveau coup de foudre de monsieur. Il n'avait pas le droit de me faire ça. Il me répond ne rien m'avoir promis cette fois-ci en reprenant contact avec moi.

Et puis le temps passe et je dois faire face à ce terrible choc, ils forment un couple, ils ont passé le cap. Il met une photo d'elle en avatar sur Msn. Je ne veux même pas voir sa tronche, car malgré tout il continue de me parler il veut rester ami (et on peut continuer tout de même à coucher ensemble). Un vrai salop, mais un salop que j'aime toujours et que je pleure.

 

Je refuse donc d'entendre parler d'elle et de voir sa photo. Je peux la cacher en un clic. Bien sûr il a bien fallu que je la vois ne serais-ce qu'une micro seconde le temps de faire la manoeuvre. Je crois voir une sublime gonzesse qui a beaucoup de classe. J'en suis encore plus malade et me sens encore plus minable à côté.

J'apprends qu'elle vit à une heure de chez nous et que donc il ne peut la voir autant qu'il le veut.

Je me dis alors que ce couple ne tiendra pas, il reviendra vers moi comme il l'a toujours fait, qu'il s'est laissé séduire un moment. De plus, nous couchons toujours ensemble... Je sais que c'était mal mais je faisais vraiment un déni, rien à faire que la demoiselle soit cocue... Il l'aimait d'une drôle de façon et moi je n'avais plus rien à perdre de plus!Au placard ma fierté!

 

Je ne sais pas combien de temps tout ça a duré, mais un jour je les vois dans notre ville, passer devant chez moi !!! Il l'a ramène dans sa famille et la présente comme la femme de sa vie. Etant devenue amie  avec la copine de son frère (mon mari, faut suivre hein....), je me rends régulièrement là-bas. Elle connaissait toute l'histoire, elle était devenue ma confidente car elle connaisait Fabrice depuis des années et était donc la seule à pouvoir me soulager dans mes grands moments de déssaroi et de questionnement. J'apprends alors que cette demoiselle n'est en fait qu'une grosse vache et qui a une sale mentalité. Elle n'est pas sexy du tout et n'a rien d'extraordinaire à part sa connerie. Personne ne l'aime.  Curieuse j'ose aller voir ses photos! Quelle chute !!!

Je reprends alors espoir, comment a-t-il pû passer de moi à elle?

Je ne veux pas offenser les personnes qui sont fortes, mais pour moi il était vraiment con de se taper un boudin d'un quintal passé.... Rien de gracieux ni de sexy. Et attention je me qualifie pas du tout de sexy et gracieuse, mais franchement je ne comprenais pas pourquoi il passait à deux extrêmes,ne serait-ce que niveau poids et beauté (sans vouloir vous faire croire que je suis une bombe, mais elle a côté de moi, je me trouve carrément plus belle et attirante)


Je la voyais donc moins comme une grande rivale, et sans doute est-ce pour cela qu'il revenait souvent pour des soirées "cochonnes" avec moi. Pour qui allez-vous me prendre.... Je ne suis pas spécialement fière de mes actes, ce n'était pas respectueux de ma part pour cette femme qui ne connaissait certainement pas encore mon existence à l'époque. Elle a finit cependant par entendre et connaître mon prénom mais sans jamais se douter que je m'envoyais en l'air avec son cher et tendre. Quel manipulateur, ce charmeur !!!! 

 

Bien sûr, un jour il part, il quitte son boulot et part vivre chez elle. Il s'éloigne alors géographiquement de moi. Je le vis mal, comment faire pour le réccupérer. On ne peut plus se voir sur un simple coup de tête de sa part. Je suis désespérée mais ne lâche pas. Je l'aime, il va revenir, ce n'est pas possible autrement.

Il revient de temps à autre chez ses parents. Parfois sans me le dire... Je guette constamment.... Je l'attends encore et encore. Madame part ensuite avec des forains comme chaque été pour une tournée. Il ne peut la suivre, il revient donc passer son temps chez ses parents et à céder à mes avances....  Oui je sais j'ai été très vilaine mais comme je vous l'ai dit, je n'avais plus à rien à perdre... Moi je n'avais personne donc je n'avais pas de regret à avoir et la morale je m'en foutais, tant que je pouvais être dans les bras, le lit, de celui que j'aimais....

 

Et puis un jour, après un texto envoyé à mon tortionnaire de coeur juste pour prendre des nouvelles et non pas organisée une soirée sexe dès qu'il serait de retour dans mes parages, madame décide de m'appeler après avoir intercepter un message car ce crétin me répondait avec le télépgone de sa dulcinée.

 

Et la suite, la prochaine fois car je pense avoir assez écrit pour cet article. J'espère que vous n'allez pas me prendre pour une petite salope sans coeur et destructrice de couple ou ce genre de choses... L'amour nous rend fou et j'étais folle de lui...  Je l'ai vraiment aimé à en mourir et à me détruire moi-même. En même temps, je ne le forçais pas à être infidèle, il n'avait pas souvent besoin que je lui fasse des avances...

 

 

 

Repost 0
Published by Luciole
commenter cet article
26 avril 2012 4 26 /04 /avril /2012 11:21

Et bien voilà, la journée Star de mon fils est passée et tout s'est bien déroulé!

 

Je vous avais dit que j'appréhendais un peu la cérémonie à l'Eglise, de peur que mon petit garçon qui sait marcher ne réclame justement sans cesse à se promener plutôt que de rester assis dans les bras de papa ou maman. Au final je suis très fière de lui car il a tenu une heure sans bouger et n'a pas dit un mot !!! Il a été super sage dans les bras de son papa. Il a juste été un peu saisi quand il a reçu l'eau bénie sur la tête, le curé l'a littéralement noyé et l'eau était froide. Il a pleuré un peu et avait les cheveux complétement trempés. Sinon il a accepté tous les signes de croix sur le front et le tralala sans rien dire.

 

La mère de mon mari s'est pointée quand même à la cérémonie. Il faut dire que mon mari lui avait dit qu'il avait donné son prénom pour recevoir les fleurs des enfants, une des étapes de la cérémonie. Elle était seule mais elle est venue quand même. Par contre une fois la messe finie, je l'ai même pas vu partir telle une flêche.

 

Nous nous sommes ensuite rendus chez mon frère où le repas avait lieu. Mon neveu buvant un biberon en plein dans l'heure de la cérémonie, ma belle-soeur était donc déjà sur place car elle n'a pû assister à la messe. Seul mon frère est venu. Je lui avait dit que cela ne me dérangeait pas, pas la peine de ramener leur nouveau-né, pas pratique pour changer une couche et donner un biberon. De ce fait, à notre arrivée, ma belle-soeur avait gentiment préparé l'apéritif, je n'avais plus rien à faire.

 

Du côté de mon mari nous avions invité un de ses frères avec sa femme, souvenez-vous je parlais d'elle dans cet article. Sur le coup je pensais qu'ils ne viendraient pas. Ils sont arrivés avec trois quarts d'heures en retard mais ils ont quand même étaient présents et en plus jusqu'à la fin, ils m'ont positivement étonnés!

Le parrain de mon fils étant le plus jeune de la fraterie chez mon mari, il était donc également présent avec sa copine. Entre nous là je ne doutais pas de sa présence, c'est le seul avec lequel depuis le début je rigole beaucoup et le courant passe super bien et qui n'est pas "drôle"

 

Bref tout le monde était présent et jusqu'à la fin, cela nous a fait plaisir. Au début il y avait un peu comme un blanc... J'ai crû du coup que le repas n'allait pas être rigolo, et puis ça s'est détendu. Mon papa qui n'aime pas trop le frère de mon mari (pas le parrain, l'autre, le retardataire) a fait bonne figure et a bien parlé tout de même avec lui. Les discussions de moto ça anime toujours et ça brise la glace chez les mecs....

 

Le repas s'est donc bien déroulé, ma mère m'a beaucoup aidé ainsi que mon papa qui ne voulait personne dans ses jambes pour dresser l'entrée!  Notre menu était simple et a donc plû à tout le monde. Nous avions juste vu un peu trop large, mais comme on dit, vaut mieux trop que pas assez.

 

Moi qui pensait que la journée aurait pris fin assez vite, nous sommes tout de même rentrés chez nous vers 22h, chose super exceptionnelle car je ne sors jamais le soir avec mon fils qui aime ses petits rituels. Là pas de rituel mais il a été très sage quand même. Il a juste été un peu plus crevé le lendemain, mais au moins je sais que maintenant de temps en temps on pourra se permettre une petit repas le soir chez mon frère sans devoir faire garder notre loulou.

 

Tout s'est donc bien passé et le petit loustic a bien été gâté. Il est vraiment temps qu'il ait sa chambre car avec tous ses jouets, je ne sais plus où les mettre.

P1000604.JPG

 

Les beaux parents ne m'ont absolument pas manqué, ni à personne d'ailleurs! Je dirais même que c'était bien mieux sans eux!

 

Prochain baptême c'est celui de mon petit neveu en septembre !!!

 

Et parce-que je suis assez fière de notre table que nous aviosn préparé la veille, voici un aperçu pour vous ...

 

P1000329.JPG

 

P1000330

Repost 0
Published by Luciole
commenter cet article
18 avril 2012 3 18 /04 /avril /2012 08:02

Fidèle au 18 de chaque mois, voilà donc qu'aujourd'hui mon petit garçon a donc 17 mois et que je porte le même nom que lui et son papa depuis 10 mois...

 

J'ai remarqué qu'il était difficile de dire que mon fils a 17 mois.... Pas que j'ai du mal à ce qu'il est atteint ce chiffre, de toute façon je sais qu'il n'ira pas à reculons mon petit bout, mais la prononcitation est un peu dur, du moins, moins aisé que de dire il a 15 mois ou 18 mois.... Bref....

Un petit bonhomme qui continue de grandir et qui sera bientôt grand frère.

En ce moment il ne veut plus parler, même plus dire maman. Il se contente d'un "ci" pour dire merci. Il ne veut plus faire la conversation, snif j'aimais bien entendre maman, papa, tata, "i a ké kun" (il y a quelqu'un)... Bref, monsieur fait une pause du langage mais pas une pause dans les chutes car il court plutôt que de marcher et me fait de belles frayeurs. Notamment très récemment quand il s'est retrouvé la bouche en sang. J'ai jamais eu aussi peur de toute ma vie, voir son enfant plein de sang c'est un choc !!! Mais il y a eu plus de peur que de mal, lui a déjà oublié mais pour maman c'est plus dur, je tremble chaque fois que je dois le laisser marcher.... Bref, les joies d'avoir un petit garçon très gentil mais un peu casse cou, dès qu'il faut trébucher sur quelque chose c'est pour lui... Paraît-il qu'il tient ça de son papa !!!!

 

Et puis, à côté de ça, cela fait donc 10 mois que je me suis mariée.... 10 mois que la fête battait son plein... 10 mois que l'émotion était à son comble... 10 mois.... bref, oui vous l'avez compris 10 mois.... Et là je m'aperçois qu'on est très proche des 1 an maintenant et ça fait bizarre....

 

Alors aujourd'hui, comme je n'ai pas trop le temps par cette semaine chargée avant le baptême de mon fils, je me contenterais de faire un zoom sur notre ouverture de bal.

 

Nous avons ouvert le bal peu avant 19 heures au moment de l'apéritif quand tous nos convives étaient donc passés à table.

Nous avons trinqué avec eux, puis le Dj nous a gentiment demandé de rejoindre la piste de danse.

 

Ce fût le premier instant où nous avons pû enfin nous retrouver que tous les deux depuis la sortie de l'Eglise.... Je retrouvais les bras de mon mari et nous entamions notre premier slow en tant que mari et femme.

 

Nous avions choisi, la chanson d'Axelle Red: Parce-que c'est toi.... Tout le monde connaît je présume, je mets un petit lien (au fait comment faites-vous pour mettre la vidéo directement dans vos articles?) pour ceux qui ont du coup envie de l'écouter ou pour se la remémorer si un trou de mémoire vous prend... Bah oui ça arrive.... Et peut-être bien même que certains ne connaissent pas, mais ça m'étonnerait.

 

Nous trouvons cette chanson douce et les paroles sont justes et vraies, un peu écrite pour nous en somme.... Bref, c'était notre ouverture de bal.

 

Moment d'émotions.... Tout le monde nous regardait et était silencieux, mais nous n'avions que nos regards l'un dans l'autre. Mon mari était tout bouillant, je sentais sa chaleur. Une petite boule d'émotions m'est alors monté à la gorge et j'ai versé quelques petites larmes, je prenais conscience qu'on y était, que nous étions mariés et  que c'était avec la naissance de notre fils, le plus beau jour de ma vie...

 

 

MARIE--869-.JPG

 

MARIESEB--246-.JPG

Repost 0
Published by Luciole
commenter cet article
15 avril 2012 7 15 /04 /avril /2012 21:48

Dans une semaine toute pile, à cette heure, nous serons cencés avoir passé une bonne journée, du moins je l'espère. Nous sommes à une semaine du baptême de notre petit loulou...

 

Je suis un peu fatiguée, voir même beaucoup, il faudrait que je récupère un peu dans la semaine pour apprécier cette journée à venir au lieu de ne penser qu'à mon lit...

 

Tout est prêt. Il ne me reste qu'à commander une fleur blanche pour la messe, pfffff je sens que je vais oublier, pour le coup le curé il pourrait la fournir cette fleur au lieu de nous imposer ça à la dernière minute en plus. Je dois aussi écrire notre engagement.... Pourquoi nous voulons baptiser notre fils, petit mot à lire lors de la cérémonie devant tout le monde... Je sais d'avance que mon mari ne s'y collera pas, je me tape donc la corvée de l'écrire mais aussi de devoir le lire.... Beurk

 

Je ne me stresse pas du tout pour ce jour, ce n'est pas comme pour la préparation d'un mariage, mais j'aimerais que tout se passe bien quand même et il y a des choses à prévoir et bien sûr je m'y colle toute seule. Mon mari ne joue pas le jeu et me laisse tout faire. Je lui en veux un peu car je suis vraiment fatiguée et de devoir penser à tout me fatigue encore plus. J'aimerais pour une fois que ce soit moi qui puisse me reposer sur lui.

 

De plus il a décidé de partir en mer la veille avec mon père et mon frère! C'est charmant de leur part, je me retrouve à gérer notre fils en plus de la mise en place des tables et tout le reste. Enceinte je ne peux pas porter ce que je veux, je dois donc solliciter ma belle-soeur pour m'aider, et ma maman pour aller chercher à ma place la viande et ensuite garder mon fils pour ne pas l'avoir dans les jambes.

Ils disent ne pas rentrer tard de leur sortie, mais je les connais... Je suis donc un peu en colère contre mon mari car en plus s'il est pris du mal de mer comme la plupart du temps, il va vomir tripes et boyaux et il sera patraque le lendemain encore.

 

Rajoutons à cela, que cette semaine, après avoir saoulé mon mari de me confirmer la présence ou pas de ses parents qui n'avaient toujours pas répondu, il a finit par apprendre qu'ils ne viendraient pas.

De la part de mon beau-père je n'en demandais pas mieux, mais de ma belle-mère je le prends très mal, surtout qu'ils s'enfoncent encore plus dans ma baisse d'estime pour eux!

Ils n'ont qu'un petit fils et ils ne font même pas l'effort ! Le beau-père est d'astreinte ce jour-là... Je ne vois pas en quoi cela pouvait déranger, s'il avait un appel il n'avait qu'à s'éclipser et revenir, personne ne lui en aurait fait le reproche. Et puis zut, il savait qu'on baptisait notre fils ce jour là il n'avait qu'à prendre un congé ou un repos comme il a su si bien le faire pour le baptème de la fille de ma belle-soeur.... Quand je dis que c'est tout pour elle et ses gosses...

 

Perso je m'en foutais s'il ne venait pas, voir sa tête de cochon ça ne m'intéresse plus. A part picoler et râler il n'aurait rien  fait d'autre... Mais que sa femme ne vienne pas, là je vois pas du tout le pourquoi !!! Soit disant qu'il va lui prendre la tête et faire des histoires si elle vient seule! Mais merde c'est pour leur petit-fils.... Je trouve que cette excuse est bidon et que la belle-mère s'en contente aussi. A sa place je l'aurais envoyé paître.

Mon mari est un peu désolé de cette non présence... C'est vraiment pas sympa pour leur fils et petit-fils. Je suis donc en colère, surtout que leur part dans le repas a déjà été compté et payé. Ils ne pouvaient pas dire ça plus tôt quand ils ont reçu le faire part que je me suis fait chier (désolé je suis grossière quand je suis en colère) à leur faire! J'ai même plus envie de leur donner les dragés, ils ne font pas d'effort, je n'ai pas envie d'en faire non plus!

Je soupçonne leur "lâcheté" du fait que leur fille n'est pas convié au repas suite à tout ce qui s'est passé... Ils ne jurent que par cette fainéante en puissance et ses rejetons. Ils ne savent pas faire la part des choses et laisser les enfants en dehors des histoires de grand!

 

Bref,  tanpis pour eux, mais que je n'entende pas un jour que mon fils ne veut pas aller les voir et qu'il va beaucoup plus souvent chez mes parents à moi.... On récolte ce que l'on sème... Et pour le baptême de mon second enfant, je ne prends même pas la peine de les inviter ni de les en informer... Je suis rancunière et ça ils vont l'apprendre.... D'ailleurs je n'irais même pas leur présenter car je sais qu'ils ne feront pas l'effort de venir à la maternité. Ils ne l'ont pas fait pour mon fils, soit disant que nous avions choisi une maternité trop éloignée de leur petit chez eux...

 

Pas besoin d'eux pour passer une bonne journée en l'honneur de mon fils en tout cas, je srais entourée de ma famille à moi qui est une vraie famille !

 

Est-ce moi qui suis vraiment conne sur les bords, ou j'ai vraiment une belle famille de merde qui bien changé avec le temps.... ?

Repost 0
Published by Luciole
commenter cet article
5 avril 2012 4 05 /04 /avril /2012 21:19

En ce moment je n'ai guère le temps de m'ennuyer et donc de flâner par ici. Nous voilà déjà en avril et ce mois-ci donc, le 22 plus précisemment, nous baptisons notre fils.

 

Cela demande donc quand même quelques préparatifs, même si nous ne faisons pas une grande cérémonie et un grand repas. Nous avons choisi d'être sobre, ce n'est pas un événement incontournable digne d'inviter des tonnes et des tonnes de personnes comme certains peuvent le faire dans notre entourage.

 

Nous ne serons que 14. Pas d'amis. Les grands-parents, le parrain et la marrainne avec leur conjoint respectif ainsi que mon frère et ma belle-soeur et un des frères de mon chéri (pas mon ex bien sûr) !!! Souvenez-vous de mon soucis d'il y a plusieurs mois concernant le truc qui sert de copain à la soeur de mon chéri.... L'affaire est réglée, je ne veux même pas la voir, elle, ce jour-là !!!! Elle n'est donc pas invitée et c'est mieux ainsi. Cela nous évitera sans doute des tensions et de devoir surveiller ses gamines à sa place pour éviter de se retrouver dans une maison retournée....

 

Comme nous n'avons pas notre maison (remuons le couteau dans la plaie en passant), au vu du nombre de personnes il était inutile de louer une salle et mon frère a bien gentiment accepté que le repas se fasse chez lui puisque chez moi c'est techniquement impossible à moins de démolir un mur....

Nous restons donc aussi assez sobre. Pas de grande décoration. Pas le budget et surtout pas besoin d'ennuyer plus que ça ma belle-soeur qui est maman depuis deux semaines à peine.... On va se faire petit....

Nous ferons simplement une jolie table que je prendrais en photo pour vous montrer si cela vous enchante....

 

Le repas est donc fait maison, plus économique que de passer par un traiteur. Un merci à ma maman et mon papa qui vont mettre la main à la patte pour me soulager....

 

Nous avons commander les dragés, trouver la tenue pour notre petit prince, acheter ce qu'il faut pour rendre la table assez jolie et acheter également les denrées non périsables. Les faire-parts ont été fait par mes petites mimines.

Il nous reste donc à commander la viande, commanfer le gâteau (j'ai eu du mal à choisir entre chocolat ou fraise....), et acheter les produits frais la veille.

Nous avons deux réunions de préparation de la cérémonie avec notre pote le curé (voyez-y une belle ironie de ma part bien que de son côté il a l'air de nous adorer....).

Je dois églament sortir des photos qui accompagneront les dragés.

 

Sinon nous sommes prêts. Mon mari m'a un peu laissé tout gérer.... Voilà la raison pour laquelle je n'ai pas le temps de flâner en ce moment.

De plus monsieur mon mari a eu une bougie de plus à son compteur hier, je me m'occupe donc également de fêter ça lundi avec ma famille en lui préparant son gâteau préféré.... J'ai moyennement apprécié que ses parents ne lui souhaitent même pas ainsi que mon ex (l'an passé c'était pareil mais là ça ne fait qu'enfoncer ma dent contre eux)  Et pourquoi sa mère ne se chargerait-elle pas de lui faire un gâteau d'ailleurs? Ma mère s'en occupe pour chacun de ses enfants....  Du moins on se réunit autour d'un gâteau même s'il n'y a pas de repas ni de cadeaux.... D'ailleurs en parlant de ça, ils ne lui offrent jamais rien non plus, alors que mes parents se creusent la tâte pour lui faire plaisir alors qu'ils ne sont pas plus riches que mes beaux-parents....  Même mon papa qui ne sait pas envoyer de SMS a réussir à en envoyer un à mon mari, il a même appelé ensuite pour être sûr qu'il l'avait bien reçu et lui souhaiter de nouveau de vive voix.... On peut pas en dire autant de ses parents.... Je ne me vois pas ne pas souhaiter chaque année à mon fils son anniversaire, rien que ça, même quand il sera adulte.... Bref....

 

Pour en revenir au baptême, j'espère que nous passerons une bonne journée et que mon fils ne trouvera pas trop le temps long pendant la messe, c'est la partie que je rebute le plus.... Il est sage mais ne voudra sans doute pas rester une heure assis sagement sur mes genoux.... Il est bien plus amusant de marcher !!!!

Je sais que ma famille a dans l'idée également de rendre cette journée assez gaie.... Du côté de mon mari.... Je pense que son frère qui dit venir ne le fera pas.... Et son père ne sait même pas s'il va venir car il est d'astreinte ce jour-là.... Mouais, l'excuse! Au fond de moi j'espère qu'il ne viendra pas du tout, il ne me manquera pas du tout .... Ni même à mon fils et ma famille....

 

Voilà donc les petites nouvelles et l'explication de mes rares publications en ce moment... Mon moral n'étant d'ailleurs toujours pas au beau fixe, je suis à présent enceinte de 5 mois et toujours pas de nouveau logement décent en vue pour nous.... Je démoralise vraiment. Moi qui était ravie à la base d'oragniser le baptême de mon fils, je me rends compte que cela a gâché mon enthousiasme du départ....

Repost 0
Published by Luciole
commenter cet article

Présentation

  • : Moi, Luciole ....
  • : Moi, mariée et maman de deux loustics rapprochés... Mes envies, mes humeurs, mes peurs, mes joies, mes peines... Tout ce qui fait ma vie ....
  • Contact

Hellocoton

Suivez-moi sur Hellocoton

Retrouvez luciolemaman sur Hellocoton

Archives